Le kakemono nous provient du Japon. Ce terme qui signifie « chose suspendue » désigne à la base une peinture ou une calligraphie que l’on suspend dans le vide. Actuellement, En Europe, il désigne plutôt des panneaux d’information ou publicitaire que l’on installe dans des bureaux, magasins ou encore durant des salons professionnels. En effet, ce panneau imprimé est très pratique pour plusieurs raisons : son support souple et léger permet d’être transporté partout facilement. Petit plus : lorsque vous achetez un kakemono, on vous fourni très souvent une petite sacoche avec. Autre côté pratique du kakemono : son rapport qualité/prix. Si vous en prenez soin, il pourra être réutilisé plusieurs fois. Mais qui sont les personnes qui utilisent des kakemonos ? Comment optimiser son utilisation ?

Pourquoi investir dans un ou plusieurs kakemonos ?

Le kakemono en France possède une mission principale : promouvoir un produit, un service ou encore une entreprise durant un événement particulier. Ce support publicitaire est particulièrement apprécié durant les divers salons organisés un peu partout en France ( salons de l’étudiant, salons professionnels, salon de l’agriculture…). Les personnes qui utilisent le kakemono sont donc très variées. Vous pouvez travailler dans n’importe quel domaine d’activité et être amené un jour à présenter votre entreprise, un lancement de produit ou encore une innovation particulière. Bien évidemment, certains métiers (les commerciaux par exemple) sont plus à même d’en avoir l’utilité durant leur carrière.

S’il est bien utilisé, le kakemono vous permettra d’accroître considérablement votre visibilité auprès de vos visiteurs potentiels. En effet, certains stands dans les salons professionnels décident même d’en installer plusieurs pour habiller parfaitement leur espace dédié. Attention il y a quelques règles à respecter pour que votre visibilité soit optimale :

  • Ne surchargez pas trop votre kakemono. Un trop plein d’information aura l’effet inverse à celui escompté  : personne ne le lira et ne s’arrêtera à votre stand.
  • Mettez uniquement le message principal et quelques idées claires et précises. Vous aurez tout le temps de pitcher votre projet lorsqu’une personne s’arrêtera. L’important est de susciter de l’intérêt.
  • Soignez le design ! Plus votre design sera soigné (voire originale, dans le bon sens du terme) et plus ça attirera l’œil.

Comment choisir son kakemono ?

Actuellement, de nombreuses entreprises, comme COPY-TOP par exemple, proposent des gammes de kakemono. Sachez que pour choisir votre modèle, il vous faudra être sur qu’il allie à la perfection légèreté, robustesse et bonne visibilité. Légèreté car il vous faudra le déplacer d’un endroit à un autre régulièrement et que c’est jamais simple de porter un objet volumineux et lourd. Robustesse car si vous voulez l’utiliser plusieurs fois, il faudra qu’il résiste aux différents déplacements et présentations. Bonne visibilité car c’est tout de même la mission principale du kakemono. Un kakemono trop petit revient à afficher un support publicitaire A4 au fond de votre stand. Certains modèles, comme le kakemono L-BANNER, possèdent des dimensions très importantes : 200×80 cm. Un tel support installé sur une structure autoportante vous apportera une visibilité optimale après de vos visiteurs. Vous n’aurez plus qu’à les accueillir pour leur expliquer le fond de votre projet, produit ou service.